Les Entretiens technologiques

Du 26 au 29 Mars 2020

Valmorel

pourquoi venir

Les Entretiens Technologiques sont un moment de partage des CTO avec leurs pairs et leurs partenaires pour couvrir les sujets réseau, télécom et infrastructure avec une nouvelle approche. En effet, le principe des ateliers permet de descendre en profondeur dans la technique en un temps record et chacun repart avec une vision des sujets sous un angle différent.

Conférences, tables rondes thématiques, ateliers de travail sur les tendances du marché, workshops et synthèses sont au programme et viennent enrichir les échanges et rythmer ces journées de rencontres.

Afin de préserver la qualité et l'homogénéité des Entretiens Technologiques, le nombre de places est strictement limité et les participants sont personnellement contactés et invités par nos soins.

Un exemple de contenu produit aux Entretiens Technologiques

Télécharger

Ils ont participé

Thierry AUGER

Deputy CIO & CSO – Lagardère

La forte valeur ajoutée est de dresser un bilan factuel sur un sujet donné en apportant la visibilité nécessaire à nos activités.

Hervé LIOTAUD

Regional Director Southern Europe – Sailpoint

Convivialité, proximité, confiance, et le tout dans un cadre à taille humaine… sont les clés du succès de cet évènement Finaki.

Thibaud DUCHOSAL

Skieur, aventurier

Pouvoir partager nos différentes expériences sur la thématique sécurité a été instructif et enrichissant.

Pour connaître les inscrits

contactez-nous

Le mot du président

Message du président

À l'occasion de leurs 25 ans, je suis très flatté et honoré d'être le premier Responsable Cybersécurité désigné Président des Entretiens Technologiques, mais, que les habitués se rassurent, il ne s'agit pas pour autant d'un putsch pour transformer ces Entretiens en un événement centré sur la sécurité. Au contraire, la variété des thématiques 2019 - Réseau, Infrastructure, Cloud et Cybersécurité – montre bien que le paysage technologique des entreprises devient de plus en plus complexe et que son efficience passe par une maîtrise de la totalité de ces sujets interconnectés.

Autre première pour les 25 ans : les Entretiens quittent les Arcs pour Valmorel. Il nous faudra perdre nos habitudes de transhumance vers les salles de réunion, mais je suis sûr que nous saurons perpétuer dans un nouveau cadre la tradition de convivialité qui est la marque de fabrique de Finaki. Je me réjouis à l'avance de retrouver les habitués et d'accueillir les nouveaux venus pour partager ensemble ces moments à la fois studieux et sympathiques.
Rendez-vous fin mars à Valmorel !

Eric VAUTIER - RSSI Groupe ADP

PROGRAMME DES ENTRETIENS TECHNOLOGIQUES 2020

télécharger l'agenda 2020

Partager

Ateliers

A1 – SD-WAN 1 : Les premiers déploiements ont-ils répondu aux attentes ?

Animateur : Grégoire MEYER - Resp. Pôle Télécom & Communications Unifiées, Thalès

Les entreprises ont commencé à déployer largement le SD-WAN avec des ambitions et des attentes très variables d'une entreprise à une autre (flexibilité, time-to-market, finances, organisation, qualité de service, etc). Alors que les premiers déploiements de masse sont bien avancés, il s'agit de faire le bilan de ces déploiements et de voir s'il faut réévaluer les business case.

  • Quelles attentes ont été satisfaites ?
  • Quelles ont été les déceptions, les surprises, bonnes ou mauvaises ?
  • Que reste-t-il à faire ?
  • Sur quelles fonctionnalités ?
A2 – SD-WAN 2 : Comment exploiter au mieux les nouvelles architectures afin d'offrir de nouveaux services ?

Animateur : André DEVILLARS - Resp. Architecture des infrastructures IT, Michelin

Maintenant que les réseaux SD-WAN commencent à être largement déployés, il s'agit de savoir comment les rentabiliser, quoi faire de ces réseaux, aller au-delà de la simple résilience technique du SD-WAN. De plus en plus de solutions tournent dans le cloud et les flux de données manipulés deviennent considérables. Pour hiérarchiser les flux et optimiser les choix entre MPLS, Internet et bientôt 5G, il faut réinitialiser le dialogue avec les métiers. Et faire que le SD-WAN devienne un facilitateur de la transformation numérique !

  • Comment rentabiliser les réseaux SD-WAN ?
  • Qu'en faire pour tirer parti de leurs caractéristiques (résilience, automatisation, intelligence de répartition…) ?
  • Quelles nouvelles fonctions développer, pour quels usages ?
  • Comment les intégrer dans la chaîne CI/CD et l'Infra as Code ?
  • Comment aligner l’agilité du réseau à celle du cloud pour un meilleur service ?
  • Comment sensibiliser les métiers aux fonctionnalités des SD-WAN pour qu'ils optimisent leurs usages ?
A3 – Cloud 1 : Comment anticiper l'impact des roadmaps des fournisseurs (pour éviter de les subir) ?

Animatrice : Sabrine GUIHENEUF - RSSI Unibail-Rodamco-Westfield

Quelle que soit la taille de nos entreprises, les roadmaps des fournisseurs nous imposent des choix technologiques, la migration vers le cloud, le renouvellement d'applications, le changement des modèles de licence, etc. Cela impacte la gestion des compétences, des budgets, des opérations, de la propriété intellectuelle… Identifier ces impacts pourrait nous aider à mieux les gérer et dans une certaine mesure à réduire notre dépendance vis-à-vis des fournisseurs.

  • Quels sont les impacts de ces roadmaps ?
  • Comment les anticiper pour les gérer au mieux pour ne pas seulement subir ?
  • Comment limiter la dépendance technologique alors que demain nous basculerons d'un cloud à l'autre ?
  • Quelle est la place du “on premise” ?
A4 – Cloud 2 : Cloud et automatisation : le duo gagnant ?

Animateur : Vincent JUQUEL - Responsable Département Ingénierie Réseau Télécom, Solocal

Conséquence de l'accélération des activités et de ce qu'ils ont entendu à propos du cloud et de ses promesses, les métiers demandent et attendent des solutions de plus en plus rapidement, voire instantanément. L'IT dispose de deux moyens pour répondre à ces attentes et accélérer la mise à disposition des solutions : le cloud (as a service, scalable) et l'automatisation. Grâce à de nouveaux outils, codes, etc, l'automatisation change la manière de déployer les applications. De plus, elle libère du temps qui peut être consacré à des tâches à plus forte valeur ajoutée. A condition de disposer des talents et compétences pour maîtriser ces nouveaux outils et environnements.

  • Conjugués, ces deux accélérateurs peuvent-ils améliorer la productivité et la qualité de l'IT ?
  • Toute l'informatique est-elle automatisable ? Si non, qu'est-ce qui ne peut pas l'être ?
  • Quelle place occupe la sécurité dans ce nouvel écosystème ?
  • Quels sont les apports, les limites de l'automatisation dans le cloud ?
  • Comment et où trouver les nouveaux profils nécessaires ?
A5 – Business continuity : Comment gérer l'activité de l'entreprise dans un environnement IT mouvant ?

Animateur : Stéphane TOURNADRE - RSSI Groupe, Servier

Le cloud transforme l'environnement IT de toutes les entreprises, sous des formes variées (multi-cloud, shadow IT…). Du point de vue de la sécurité, il a déplacé le foyer de l'attention vers les données et leur circulation. Au-delà de la sécurité, il supprime les barrières logique (où sont mes données ?) et physique (où sont mes collaborateurs ?). Même si le cloud a lui aussi évolué et est devenu plus “secure”, cette perte des barrières se traduit par des besoins et des risques nouveaux.

  • Quels sont les impacts de la cloudification ?
  • Quels outils, quelles solutions (plateforme de cloud management) aident à ne pas se perdre dans le nuage ?
  • Quelles organisations “people – process – tools” permettent de maintenir les niveaux de performance et de sécurité voire de les améliorer ?
  • Quelles bonnes pratiques en matière de gestion des assets ?
  • ?
A6 – Sécurité : Comment faire plus de sécurité avec moins d'experts ?

Animateur : Vincent DAUBARD - Deputy Head of Cloud security, Société Générale

La banalisation des techniques d'attaques augmente la menace. L'ouverture des services sur Internet augmente la surface d'exposition. L'émergence de nouvelles technologies (IoT, IA, cloud…) augmente nos besoins d'expertises. Mais les budgets n'augmentent pas aussi vite et les experts en cybersécurité sont des ressources rares. Nous devons faire preuve de créativité et envisager toutes les opportunités pour faire plus avec moins d'experts. Et pour cela, nous devons changer nos pratiques, nos modèles, et/ou introduire de nouvelles technologies… Cet atelier se veut à la fois pragmatique et prospectif.

  • Comment diffuser et généraliser l'expertise en sécurité dans l'entreprise ?
  • Doit-on créer des “centrales d'achat”, des alliances ou des GIE pour partager les expertises et les ressources sécurité ?
  • Quelles tâches ou fonctions automatiser ?
  • Faut-il changer de modèle ? Si oui, lequel mettre en œuvre (aéroport, 0-trust…) et quand l'utiliser ?
  • Le cloud ou le DevOps peuvent-ils être des opportunités ?
A7 – Gouvernance : Quel rôle pour les équipes réseaux dans les infrastructures cloud hybride ?

Animateur : Marc RAYMOND - IT Network & Security Manager, LVMH

La migration des entreprises vers les clouds remet en question la notion de datacenter physique. On parle désormais de cloud hybride, où datacenters physiques et virtuels ne font plus qu'un et où la frontière entre les couches physiques et les couches logiques se brouille. Dans ce nouveau paysage, le réseau devient un service intégré au déploiement d'infrastructures.

  • Que devient alors le rôle des équipes réseaux dans ces infrastructures ?
  • Se limite-t-il à l'interconnectivité des “clouds” ?
  • Les équipes réseaux ne doivent-elles gérer que la couche physique ?
  • Quel est leur domaine de responsabilité au niveau tant de l'architecture que de celui des opérations ?
  • L'organisation des équipes réseaux doit-elle changer pour s'adapter à ce changement de paradigme ?
A8 – DevOps : Comment transformer le DevOps en DevSecOps ?

Animateur : Benoît FUZEAU - RSSI, CASDEN Banques Populaires

Alors que le risque cyber figure dans le Top 3 des risques pour l'entreprise, la maturité des utilisateurs est toujours aussi faible. La SSI est confrontée à des problèmes de vocabulaire – nul ne sait vraiment définir le DevOps – et d'organisation – quel modèle et quelles méthodes mettre en place. Il s'agit de trouver comment s'insérer dans les développements agiles, malgré des budgets et des effectifs de plus en plus limités, pour parvenir à intégrer le “security-by-design” dans le DevOps et le transformer en DevSecOps.

  • De quoi parle-t-on quand on parle de DevOps ?
  • Quels seraient le modèle d'organisation et les méthodes qui conviennent au DevOps ?
  • Comment intégrer la sécurité dans le DevOps ?
  • Par où commencer ?

Comité de programme

Eric VAUTIER ADP

Responsable Sécurité Informatique à la Direction de l'informatique et Télécommunications d'Aéroports de Paris, Éric Vautier couvre l'ensemble du siège et des plateformes aéroportuaires de Charles de Gaulle, Orly et Le Bourget.

Vincent DAUBARD Société Générale

André DEVILLARS Groupe Michelin

Benoît FUZEAU Casden

Sabrine GUIHENEUF Unibail

Vincent JUQUEL Solocal

Grégoire MEYER Thalès

Marc RAYMOND LVMH IT

Stéphane TOURNADRE Servier

Nous rejoindre / Informations pratiques